Agriculture : PS et UMP cèdent au meme lobby

Publié le par Elu-e-s Europe Ecologie - Région Bretagne

Dans le cadre des débats relatifs à la Loi de Modernisation Agricole, votée en Juin par l'Assemblée Nationale, le député UMP Marc Le Fur avait déposé un amendement permettant de relever le seuil d'autorisation pour les porcheries de 450 à 2 000 places, accuentuant encore un peu plus à la concentration des exploitations.
La concentration des exploitations agricole est responsable de la diminution importante du nombre de paysan-ne-s en Bretagne et de pollutions importantes, notamment les algues vertes.
 
Les élu-e-s Europe Ecologie Bretagne et UDB, tout comme de nombreuses associations, s'étaient alors opposés à cet amendement.

Le président de la Région Bretagne, Jean Yves Le Drian, avait lui aussi fait savoir son opposition à une telle mesure.

Pourtant lors de la Commission Permanente du Conseil régional du 8 juillet 2010, Jean Yves Le Drian et les membres de la majorité régionale (PS et PC), tout comme l'UMP, ont voté une subvention de 650 000 euros à la Cooperl, première acteur de la filière porcine bretonne.

Or si l'on en croit le document ci dessous, la Cooperl pourrait etre à l'origine de l'amendement déposé par Marc Le Fur. D'un coté la majorité régionale dit s'opposer à la concentration des exploitations porcines, de l'autre elle continue de financer les principaux promoteurs de l'agriculture productiviste.

 

 

phosphore cooperl 001

 

Publié dans Agriculture

Commenter cet article