Plan sécheresse : les grands éleveurs seront les premiers servis

Publié le par Elu-e-s Europe Ecologie - Région Bretagne


  Bannière neutre gpe EELV
Mercredi 1er juin 2011
Plan sécheresse : les grands éleveurs seront les premiers servis

Le ministre de l'agriculture vient de dévoiler son "plan sécheresse". Il fait encore une fois la part belle aux grandes exploitations. En effet, le fonds de calamité est activé sans que soient revisitées les modalités très restrictives des aides actuelles, la contribution des banques et des assurances servira en priorité les "plus gros clients", quant à la possibilité d'utiliser les jachères, c'est un écran de fumée, puisque ces surfaces sont largement restreintes depuis 2008.

Pour les élu-e-s Europe Écologie Les Verts, le plan sécheresse, afin de permettre une meilleure répartition des aides à l'agriculture, aurait du s'appuyer sur quatre points principaux :  l'arrêt du broyage des pailles ; l'obtention des céréales d'intervention à prix réduit ; la mise en place du dispositif anti-spéculatif, car, avant la sécheresse, c'est bien la spéculation sur les matières premières (le prix des fourrages a augmenté de 30% en trois semaines) qui met en difficulté les éleveurs ; l'utilisation du règlement européen pour une répartition plus juste des aides à l'agriculture entre le secteur céréalier et celui de l'élevage.

Bruno Le Maire préfère encore et toujours accompagner les grandes exploitations, les moins vertueuses sur le plan social et environnemental, au détriment des petits paysans, toujours plus nombreux à mettre la clé sous la porte.



Guy Hascoët, président du groupe Europe Ecologie Les Verts au Conseil régional de Bretagne
René Louail, conseiller régional, référent agriculture

Publié dans Communiqués

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article