La région Bretagne et les paradis fiscaux. Interv. Y. Bigouin. 17 dec 2010

Publié le par Elu-e-s Europe Ecologie - Région Bretagne

Session Plénière du Conseil Régional de Bretagne – 16 et 17 Décembre 2010
Yannik Bigouin
Groupe Europe Ecologie – Les Verts Bretagne
Délibération portant sur les dispositions relatives aux règles de transparence demandées par la
région Bretagne à ses partenaires financiers et bancaires, en particulier au regard de leur
activité dans les paradis fiscaux.


En déposant auprès de notre assemblée un voeu concernant les règles de transparence demandées à nos partenaires bancaires et financiers, en patirculier au regard de leur activité dans les paradis fiscaux, les élu-e-s Europe Ecologie – Les Verts souhaitaient rappeler une vérité oubliée : la puissance des banques et le dogme des marchés financiers sur notre économie peut être remis en question à condition de prendre les décisions politiques qui s'imposent.

 

La crise financière l'a montré, les grandes banques ne méritent pas notre confiance. Par cette délibération, ce n'est pas l’utilité du service bancaire qui est en question mais bien l'attitude irresponsable des acteurs bancaires et financiers qui privéligient la seule logique de profit au détriment de l'économie réelle, qui organise l’évasion fiscale plutôt que d'investir dans l'économie de nos territoires, et qui en fin de compte jouent au casino avec l'épargne des citoyens.
La médiatisation de l'appel d'Eric Cantona à retirer notre argent des guichets a montré une fois de plus la fragilité des fondements de notre système bancaire et l'exaspération des citoyens vis à vis de ses acteurs. Il manquait néanmoins une partie à l'appel de Cantona pour que celui-ci soit crédible : retirer son épargne d'institutions financières irresponsables est une chose, mais il faut alors en profiter pour la réinvestir auprès des banques qui privilégient l'économie réelle plutôt que les marchés financiers.

 

La majorité des banques ont aujourd’hui détourné leur fonction première et se servent de l’économie au lieu de la servir. C'est le cas de la plupart des partenaires bancaires avec qui notre collectivité travaille. Cependant, toutes les banques ne se valent pas et en tant que collectivité publique nous nous devons d'etre exemplaire. L'argent public, qui est l'argent de tous, doient etre gérées par des banques qui investissent l’épargne localement, ne participent pas au casino financier, refusent d’être présentes dans les paradis fiscaux, de verser des bonus indécents, et dont les lieux de décision sont sur nos territoires.

 

Au delà de l'aspect bancaire, nous devons nous poser la question du développement économique que nous voulons. Pour leur part, les écologistes soutiennent une économie responsable, éthique et solidaire, ancrée aux territoires et qui oeuvre en faveur de la nécessaire transformation écologique et sociale de notre société. Aussi, nous nous félicitons que le voeux déposé par l'intergroupe Europe Ecologie – Les Verts et Union Démocratique Bretonne soit repris par la majorité d'autant que celui-ci est parmi les plus ambitieux et précis des délibérations votées dans les autres régions. Nous votons donc en sa faveur et suivrons attentivement les effets de celui ci.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article