La Région Bretagne doit se désengager du projet d'aéroport à Notre Dames des Landes

Publié le par Elu-e-s Europe Ecologie - Région Bretagne

http://dl.dropbox.com/u/8591714/Rougier.jpg

Session plénière du Conseil Régional de Bretagne des 23 et 24 juin 2011
Aéroport Notre Dames des Landes – Création du Syndicat mixte aéroportuaire et adoption des statuts

Intervention de Gaëlle Rougier pour Europe Écologie Les Verts

 

Nous avons maintes fois déploré l'engagement de la Région dans ce projet ancien et dépassé, tout à fait en décalage avec les enjeux économiques et environnementaux actuels et c'est pourquoi nous votons contre la création du nouveau syndicat mixte de l'aéroport Notre Dames des Landes.


Nous rappellerons cependant, pour donner la mesure, que la Région investit plus dans cet aéroport, 29 millions d'euros, que dans le volet économies d'énergie du pacte électrique breton.
Nous ne partageons pas cet ordre de priorité.

Entre ce nouvel aéroport et le projet de centrale gaz de Guipavas, la Bretagne historique aura du mal à tenir ses engagements en matière de lutte contre le changement climatique. Rappelons que la  Loire Atlantique atteint déjà un taux d'émission comparable à celui de l'Ile de France.
Il est vrai que les sécheresses ne sont certainement pas encore assez nombreuses, les crises économiques, sociales et environnementales, induites par le réchauffement climatiques, pas encore assez profondes en Bretagne pour être présentes dans l'esprit des décideurs.

Nous rappelons aussi que la mobilisation citoyenne continue sur place en dépit d'une répression du mouvement disproportionnée et de la tentative de criminalisation de cette contestation pourtant pacifique.
La semaine dernière, des agriculteurs à l'appel de la Confédération Paysanne manifestaient encore devant la chambre d'agriculture pour dénoncer l'impact du projet sur 40 exploitations agricoles, le coup porté à la biodiversité et au maintien de l'activité agricole à proximité de Nantes avec l'artificialisation de près de 2000 hectares de terres agricoles et zones d'intérêt écologique. Nous nous associons à ces mobilisations.

 

Lire la suite

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article