Algues Vertes - Agir pour la protection de notre environnement, et un développement durable et solidaire de la Bretagne

Publié le par Elu-e-s Europe Ecologie - Région Bretagne

http://img.over-blog.com/500x171/3/96/78/20/halte.jpg

 

Depuis plusieurs décennies, des milliers de tonnes d'algues vertes viennent s'échouer sur les plages bretonnes. Ces algues, qui accumulées peuvent s'avérer mortelles, ne sont que la partie visible des nombreuses atteintes de notre environnement, et plus particulièrement du milieu marin.

 

Ces graves atteintes à l'environnement empêchent un développement durable et solidaire de la Bretagne. En effet, cette situation pénalise toute l’économie littorale, qu’il s’agisse de la pêche, de l’ostréiculture ou du tourisme. Elle pénalise de même les collectivités locales qui ont à charge les coûts importants de collecte et de ramassage.

 

Ces atteintes à l'environnement sont la conséquence du non respect par l'État de la législation Européenne, comme l'a affirmée la Cour Administrative d'Appel de Nantes qui l’a condamné, le 1er décembre 2009, pour sa responsabilité dans la prolifération des algues vertes en Bretagne. Suite à cet arrêt, l'État aurait du agir pour que cessent les pollutions. Il n'en est rien. Le plan « Algues Vertes » mis en oeuvre au début de l'année 2010 se concentre essentiellement sur le ramassage des déchets et non sur les causes des pollutions.

 

En refusant de mettre en œuvre des mesures efficaces, l'État va à l'encontre des objectifs de l'Union Européenne.

Face à cette situation, Europe Écologie – Les Verts Bretagne et l'Union Démocratique Bretonne, soutenue par des associations, telle Sauvegarde du Trégor, et des citoyen-ne-s de Bretagne, ont déposé auprès de la Commission Européenne un recours pour faire cesser rapidement les nombreuses carences des autorités françaises en matière de restauration et de préservation du milieu marin, en obligeant la France à respecter ses engagements européens.

 

Aujourd'hui vous pouvez vous aussi agir !
En vous associant en tant que citoyen-ne, association ou collectivité, à la plainte

déposée contre les manquements de l'État auprès de la Commission Européenne.

 

Cette plainte a déjà recueilli plus de 800 signatures, à votre tour d'y ajouter la votre.

 

Le formulaire de plainte est disponible ici.

 

Pour signer, cliquez ici.


Publié dans Algues Vertes

Commenter cet article

Friquet 22/12/2010 14:41


l’agriculture n’est pas la seul responsable à ce problème. vous aussi vous contribué a de la pollution des cours d’eau.
A l’heure d’aujourd’hui, les discours au sujet des algues vertes diffèrent et se contredisent. Une partie de la population ne sait plus à quoi s’en tenir et se réfère aux médias qui n’hésitent pas
à mettre le doigt sur les agriculteurs.
Étant fils d’agriculteurs, et souhaitant l’être plus tard, il nous a paru intéressant d’étudier ce sujet polémiqué au travers de ce PIC (projet d’initiative et de communication) lors de nos études
en BTS ACSE.
Pour mener à bien ce projet, nous avons réaliser le clip d’une minute que vous pouvez visionner sur le blog (http://picalguesvertes.wordpress.com/) . Ce clip, est en quelque sorte la bande annonce
d’une vidéo plus longue que nous avons réalisé nous-même.
Et ce que vous dite sur l’amendement »Loi de modernisation agricole » na strictement rien à voir avec ce que vous dites, alors quand on ne s’ai pas de qu’es-que l’on parle, on ne dit surtout
rien

"L'agriculture n'est pas seule responsable des algues vertes"
c'est vrai dans la mesure où ce n'est pas l'azote mais les phosphates qui intensifie le phénomène. Les phosphates, pour information se fixent dans le sol (donc pas lessivés), leur seul moyens de
rejoindre les cours d'eau sont par l'érosion des sols (fuite par ruissellement...) . C'est là que l'on peut attribuer une certaine responsabilité à l'agriculture mais de faible part lorsque l'on
vois les quantités anormales que rejettent certaines stations d'épurations


Elu-e-s Europe Ecologie - Région Bretagne 07/01/2011 18:13


Merci pour votre commentaire. Nous ne pointons pas du doigt les agriculteurs mais bien le modèle d'agriculture productiviste dont les agriculteurs eux-mêmes sont bien souvent les premières
victimes. Le projet d'Europe Écologie - Les Verts vise une agriculture de qualité et de proximité, respectueuse de l'environnement, qui garantissent un revenu décent aux paysans et qui permette
d'enrayer la diminution du nombre d'agriculteurs en Bretagne.