A l'initiative des écologistes, la région Bretagne s'engage en faveur de l'Habitat Solidaire

Publié le par Elu-e-s Europe Ecologie - Région Bretagne

Session plénière du Conseil Régional de Bretagne des 23 et 24 Juin 2011
L'Eco-FAUR² au service d'une politique d'aménagement durable
Intervention d'Anne-Marie Boudou pour Europe Écologie Les Verts

 

 

Le dispositif Eco-FAUR, engagé par le Conseil Régional de Bretagne depuis 2005, est un levier d'intervention pour un aménagement équilibré de nos territoires et l'appui aux collectivités locales dans la mise en œuvre d'un urbanisme durable intégrant les problématiques sociales, environnementales, énergétiques, foncières, liées à la préservation de la biodiversité, ou encore à la qualité du vivre ensemble.

Nous voulons un urbanisme qui soit un véritable outil d'aménagement équilibré des territoires et qui intègre, par un travail commun et transversal de l'ensemble des acteurs des projets d'aménagement les besoins réels des habitants et habitantes, tant sur le plan des usages, que des déplacements, des services et activités de proximité, de l'accessibilité économique et sociale des logements.
Les projets d'urbanisme doivent être l'occasion de penser la mixité sociale, mais aussi et surtout le vivre ensemble et l'amélioration de la qualité de vie.
Il nous faut, dans ce cadre, reconnaître l'expertise d'usage des habitant-e-s dans la définition des projets d'aménagement. La participation des habitant-e-s permet une meilleur adaptabilité de l'habitat aux besoins réels, une appropriation des nouveaux usages liés à l'habitat écologique, la création de nouveaux liens sociaux, la réduction du coût de l'habitat par la mutualisation d'espaces et/ou de services.
La participation permet surtout le développement d'une démarche intégrée de l'habitat, prenant en compte l'ensemble des enjeux et des compétences qui permettent d'y répondre.

 

Une cinquantaine de projets, dits d'Habitat Solidaire, sont portés aujourd'hui par des municipalités et des groupes d'habitants en Bretagne. Le premier d'entre eux, l'éco-hameau de la Branchère à Chevaigné, est en cours d'aboutissement et a vu la mise en œuvre d'une démarche de co-construction exemplaire entre municipalité, habitant-e-s, aménageur et promoteur.


Notre Région se doit d'accompagner ces initiatives qui expérimentent de nouvelles formes de conception et de gestion de l'habitat.
C'était le sens de quatre de nos amendements qui ont été réécrit et adoptés à l'unanimité de la commission 5 ;
- Ainsi la cible B devient : « Développer une culture de pédagogie, promouvoir et accompagner les processus de participation (information, consultation, concertation, co-décision) et d'évaluation : »
- De même, désormais : « une attention particulière sera donnée aux projets s'appuyant sur des démarches de participation ambitieuses, engageant une co-construction des programmes avec l'ensemble des acteurs, dont les habitant-e-s. La thématique de l'Habitat solidaire fera l'objet d'une étude approfondie dans les projets.»

 

Nous redisons notre satisfaction quant à l'adoption de ces amendements qui donne aux projets d'Habitat Solidaire une reconnaissance et permettra, nous l'espérons, de faire de la Région l'un des acteurs de l'accompagnement de ces projets. 

 

Lire l'intervention d'Anne-Marie Boudou
Lire les amendements d'Europe Ecologie Les Verts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article